ATR et Air New Zealand passent à la vitesse supérieure en vue de décarboner l’aviation

Toulouse, le 8 février 2023 – ATR, constructeur numéro un mondial d’avions régionaux et Air New Zealand, transporteur de premier plan en Nouvelle-Zélande, ont annoncé aujourd’hui le renforcement de leur partenariat existant afin d’accélérer le développement et l’introduction d’avions à faibles émissions de carbone en Nouvelle-Zélande. Cette collaboration permettra à ATR comme à Air New Zealand d’intensifier leurs études d’innovations disruptives. Le fruit de ces recherches sera décisif pour l’avenir de l’aviation régionale.

Dans le cadre de l’initiative « Mission Next Gen Aircraft », Air New Zealand collabore avec diverses parties prenantes du secteur et du monde universitaire pour remplacer sa flotte domestique de Q300 par une option plus durable à partir de 2030. Offrant aujourd’hui l’avion régional le plus responsable du marché, ATR a lancé une étude de faisabilité pour son concept ATR ‘EVO’, et ainsi démontré sa volonté de continuer à mener le marché de l’aviation régionale vers l’objectif zéro émission nette de carbone.

Kiri Hannifin, Responsable du développement durable chez Air New Zealand, a déclaré : « Grâce à notre partenariat avec Airbus et ATR, nous comprenons mieux l’impact que pourraient avoir les appareils à hydrogène vert ou hybrides avec batterie sur notre réseau, nos opérations et notre infrastructure. Nous en savons également davantage sur les opportunités offertes et les défis posés par les vols à faibles ou zéro émissions en Nouvelle-Zélande. La collaboration avec les principaux acteurs de l’innovation à l’échelle internationale est un facteur essentiel dans la lutte contre le réchauffement climatique. Notre choix s’est porté sur ces partenaires, car ils prennent d’ores et déjà des mesures concrètes en faveur de la décarbonation de l’industrie aéronautique. »

« ATR partage en tous points l’ambition d’Air New Zealand d’accélérer la transition vers le zéro émission nette. Depuis 2018, nous menons conjointement des recherches sur de nouvelles technologies de propulsion et leur impact en termes d’opérations et d’infrastructures. Aujourd’hui, notre partenariat passe à la vitesse supérieure. Dans le cadre de l’initiative « Mission Next Gen Aircraft », nous soutiendrons Air New Zealand à chaque étape de cette aventure pleine de défis consistant à étudier des innovations disruptives pour concrétiser nos engagements », déclare Nathalie Tarnaud Laude, Présidente exécutive d’ATR.

ATR travaille par ailleurs activement sur des solutions à plus court terme pour rendre les liaisons aériennes encore plus durables et économiques, et permettre aux communautés du monde entier de prospérer. Premier constructeur à avoir fait voler un avion commercial avec 100 % de carburant d’aviation durable dans les deux moteurs, en collaboration avec Braathens Regional Airlines et Pratt & Whitney Canada, ATR vise la certification 100 % SAF de ses appareils d’ici 2025.

À propos d’Air New Zealand

L’histoire d’Air New Zealand a commencé en 1940, avec le vol d’un hydravion entre Auckland et Sydney. Connue pour sa chaleureuse hospitalité néo-zélandaise, aujourd’hui la compagnie dispose de 104 avions en opération, allant du Boeing 787-9 Dreamliner, à l’Airbus A320, en passant par l’ATR et le Q300. Air New Zealand dispose dispose d’un vaste réseau intérieur, qui transporte à la fois passagers et fret à travers 20 régions différentes en Nouvelle-Zélande. A l’international, la compagnie propose des vols directs vers les principales villes d’Australie, d’Asie, des îles Pacifique et des Etats-Unis, et grâce à de solides relations avec différentes alliances, offre à ses clients la possibilité et la simplicité de rejoindre des centaines d’autres destinations. Air New Zealand est très attaché au développement durable, et sa politique en la matière permet à la compagnie de concentrer ses efforts sur les défis les plus complexes à relever, à l’échelle de la Nouvelle-Zélande et du monde entier.

À propos d'ATR

ATR est le premier constructeur mondial d’avions régionaux. Ses ATR 42 et 72 sont les appareils de moins de 90 places les plus vendus dans le monde. L’entreprise a pour vision d’améliorer la connectivité durable, au service des populations, des communautés et des entreprises, dans les régions les plus inaccessibles. Opérés par quelque 200 compagnies aériennes dans plus de 100 pays, les ATR ont ouvert 150 nouvelles routes en 2023, facilitant le développement des territoires et permettant l’accès à des services essentiels tels que la santé et l’éducation. Grâce à la politique d’innovation continue d’ATR et à l’efficacité intrinsèque des turbopropulseurs, les ATR sont les avions régionaux les plus avancés, polyvalents, rentables et efficaces du marché, émettant 45 % de CO2 de moins que les jets régionaux de taille similaire. En janvier 2022, ATR a réalisé le premier vol de l’histoire avec 100 % de SAF dans les deux moteurs d’un avion commercial. ATR est un partenariat à parts égales entre Airbus et Leonardo.