ATR et Braathens Regional Airlines s’associent à Neste pour accélérer la certification 100 % SAF

Le constructeur et la compagnie aérienne vont collaborer avec le producteur de carburant d’aviation durable afin de continuer à soutenir la décarbonisation, et visent un vol de démonstration en 2022

Stockholm, le 16 septembre 2021 – Dans le cadre de son engagement en faveur de la décarbonisation de l’industrie aéronautique, la compagnie aérienne suédoise Braathens Regional Airlines (BRA), le constructeur de turbopropulseurs ATR et le producteur de carburant d’aviation durable (SAF, « Sustainable Aviation Fuel ») Neste s’associent pour atteindre un objectif commun : accélérer la certification 100 % SAF des avions ATR afin d’effectuer des vols alimentés à 100 % par MY Sustainable Aviation Fuel™ de Neste – dont l’utilisation constitue un pilier clé de la stratégie de décarbonisation de l’industrie, ayant un impact immédiat sur la réduction des émissions de CO2.

Les trois entreprises visent un vol de démonstration en 2022, qui verra l’un des ATR de Braathens Regional Airlines voler avec 100 % de SAF dans un moteur et 50 % de SAF dans l’autre, pour une réduction des émissions estimée à 64 %. Sur l’une des routes habituelles de Braathens Regional Airlines, un ATR alimenté avec 100 % de carburant d’aviation durable dans les deux moteurs pourrait ainsi réduire ses émissions de CO2 de 82 %. Cette collaboration fait suite au succès du « vol parfait » effectué en 2019, durant lequel chaque aspect d’un vol BRA en ATR avait été optimisé, notamment grâce à l’utilisation d’un mélange de SAF à 50 %. Les différentes optimisations avaient permis de réduire de 46 % les émissions de CO2 par rapport à un vol standard.

Appareil le plus responsable du marché, l’ATR consomme jusqu’à 40 % de carburant de moins et émet jusqu’à 40 % de CO2 de moins qu’un jet régional de même capacité. Il représente ainsi l’avion idéal pour passer au 100 % SAF. Aujourd’hui, même sans SAF, si les ATR remplaçaient tous les jets régionaux au départ de la Suède, près de 32 000 tonnes de CO2 pourraient être économisées, soit une réduction de 42 % des émissions de CO2. Ces performances environnementales ont été validées en 2019, lorsque Braathens Regional Airlines a modernisé sa flotte en remplaçant ses jets régionaux vieillissants par des ATR, et que ceux-ci sont devenus les premiers appareils à être éligibles au financement vert.

Per G. Braathen, Président de Braathens Regional Airlines, a déclaré : « Il est absolument vital que l’aviation aille encore plus loin dans la décarbonisation. C’est ce que nous voulons, et c’est ce que nos passagers et le grand public attendent. Nous devons cependant être réalistes et accepter qu’il soit aujourd’hui impossible d’atteindre cet objectif grâce à une seule action concrète. Il s’agit d’un processus qui comporte de nombreuses étapes et, à court terme, la façon la plus efficace de réduire les émissions de CO2 est d’accroître l’utilisation des SAF. Notre partenariat avec ATR pour obtenir la certification 100 % SAF nous permettra d’atteindre notre objectif de 100 % de SAF dans nos avions en 2030. Cette démarche s’inscrit dans notre stratégie de devenir la première compagnie aérienne au monde à atteindre le net zéro, et ce dix ans avant les autres. »

Jonathan Wood, Vice-président Europe pour l’aviation renouvelable de Neste, a ajouté : « Nous accompagnons continuellement l’industrie aéronautique dans ses efforts visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Nous sommes ravis de participer à ce projet 100 % SAF, qui représente une étape importante vers la certification des vols alimentés à 100 % par MY Sustainable Aviation Fuel de Neste. »

A propos de ce partenariat, Stefano Bortoli, Président exécutif d’ATR, a indiqué : « Braathens Regional Airlines est le partenaire idéal pour s’investir dans ce projet. C’est une compagnie aérienne qui s’engage clairement en faveur d’une aviation durable et qui cherche à repousser les limites du possible. Braathens Regional Airlines a toujours figuré parmi les premières compagnies à adopter des solutions pour réduire au maximum ses émissions. En plus de sa participation à la toute première opération de financement vert d’un avion, elle a également été la première compagnie aérienne à offrir à ses passagers la possibilité de choisir un vol à base de biocarburants. Elle est actuellement la seule compagnie prenant part à l’initiative « Fossil Free Sweden » du gouvernement suédois, qui s’efforce activement de rendre possible la réalisation d’un vol intérieur sans combustibles fossiles. Nous sommes fiers de collaborer avec elle pour la prochaine étape de son développement et sommes certains qu’avec BRA à l’avant-garde, l’aviation durable va franchir une étape déterminante. »

A propos de BRA

Braathens Regional Airlines est une compagnie aérienne intérieure suédoise qui, avant le début de la pandémie, transportait environ 2 millions de passagers par an sur 27 routes, et dont l’aéroport Bromma de Stockholm est l’aéroport principal. Elle représente environ 30 % des vols intérieurs suédois. De plus, Braathens Regional Airlines était la compagnie la plus ponctuelle au monde et ses clients étaient les plus satisfaits de Suède selon le SKI (indice de qualité suédois).
Avec un fort engagement en faveur du développement durable, la compagnie effectue ses liaisons avec des turbopropulseurs modernes neufs de type ATR 72-600, qui sont les avions régionaux les plus responsables au monde. BRA est la seule compagnie aérienne commerciale dans le monde à compenser plus de CO2 qu’elle n’en émet, sans frais supplémentaires pour les voyageurs. En outre, depuis 2018, Braathens Regional Airlines offre à ses clients la possibilité de choisir du carburant d’aviation durable lors de la réservation de leur vol. En 2009, la compagnie était la première compagnie commerciale à obtenir une certification environnementale.
Braathens Regional Airlines a pour objectif de devenir la première compagnie aérienne au monde à atteindre le net zéro en 2030, 10 ans avant les autres compagnies.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur flygbra.se/en

A propos de Neste

Neste (NESTE, Nasdaq Helsinki) propose des solutions pour lutter contre le changement climatique et accélérer la transition vers une économie circulaire. Nous raffinons des déchets, des résidus et des matières premières innovantes afin de produire des carburants renouvelables et des matières premières durables pour les plastiques et autres matières. Nous sommes le premier producteur mondial de diesel renouvelable et de carburant d’aviation durable, et développons le recyclage chimique pour lutter contre les déchets plastiques. Grâce à nos solutions renouvelables et circulaires, nous nous engageons à aider nos clients à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre d’au moins 20 millions de tonnes par an à l’horizon 2030. En tant que raffineur de produits pétroliers de haute qualité à la pointe de la technologie qui s’est engagé à atteindre une production neutre en carbone à l’horizon 2035, nous fabriquons également des matières premières renouvelables et recyclées, tels que les déchets plastiques, comme matières premières de raffinage. Nous avons toujours été inclus dans les indices de durabilité Dow Jones et dans la liste Global 100 des entreprises les plus responsables au monde. En 2020, le chiffre d’affaires de Neste s’élevait à 11,8 milliards d’euros, 94 % du résultat opérationnel comparable de la société provenant de produits renouvelables.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur : neste.com

À propos d'ATR

ATR est le constructeur numéro un mondial d’avions régionaux et le seul constructeur de turbopropulseurs à offrir un avion-cargo conçu dès l’origine pour le transport cargo. Ses deux modèles, les ATR 42 et 72, sont les avions de moins de 90 places les plus vendus dans le monde. En 2019, l’entreprise a réalisé $1,6 milliard de chiffre d’affaires. La mission des employés de l’entreprise consiste à rapprocher les populations du monde entier et à contribuer au développement de tous, de manière responsable. Grâce à la démarche d’innovation permanente de l’entreprise, et à l’efficacité de leurs turbopropulseurs, les ATR ouvrent plus de 100 nouvelles routes chaque année, consomment jusqu’à 40 % de carburant de moins et émettent jusqu’à 40 % de CO2 de moins que les jets régionaux. Les ATR ont été choisis par quelque 200 compagnies qui les opèrent depuis plus de 100 pays dans le monde.

ATR est une co-entreprise d’Airbus et de Leonardo.