ATR: 144 avions fermes, nouveau record de ventes sur le premier semestre de l’année

L’avionneur comptabilise également des options pour 112 appareils supplémentaires

 
A l’occasion du Salon Aéronautique de Farnborough, le constructeur d’avions turbopropulseurs ATR a annoncé ce matin avoir enregistré des commandes fermes pour 144 appareils (119 ATR 72-600 et 25 ATR 42-600), assorties d’options pour 112 avions supplémentaires, depuis le début de l’année. Les contrats de l’année, dont plusieurs seront dévoilés pendant la semaine du salon, totalisent une valeur de plus de 3,45 milliards de dollars (6 milliards en incluant les options). Ces ventes représentent 150% du total des ventes de l’année 2013. Elles permettent à ATR de renforcer davantage sa position de leader sur le marché de l’aviation régionale, et confirment ainsi la prédominance des avions turbopropulseurs, et des ATR particulièrement, pour les courtes distances.
 
Les ventes de la première moitié de l’année soulignent la grande attractivité des ATR ‘-600’ auprès des compagnies régionales et de la communauté des sociétés de leasing, attirés par les performances économiques et écologiques des appareils, leur fiabilité technique et leur grand niveau de confort. Les ATR -600 ont par ailleurs dépassé cette année la barre symbolique des 500 commandes fermes depuis leur lancement fin 2007.
 
A ce jour, ATR affiche un nouveau record de son carnet de commandes, avec plus de 325 appareils à livrer lors des prochaines années, et dont la valeur représente 8 milliards de dollars. Fort de cette performance commerciale lors du premier semestre de l’année, ATR qui a augmenté d’environ 45% son carnet de commandes de la fin 2013, voit sa production assurée pour près de 4 ans.
 
Patrick de Castelbajac, Président Exécutif d’ATR, s’est déclaré « très satisfait de la performance d’ATR lors des six premiers mois de 2014, qui confirme la forte demande des opérateurs régionaux pour les ATR.  Parmi les contrats signés cette année, nous avons de nouveaux clients, mais aussi plusieurs nouvelles commandes de clients existants satisfaits des performances opérationnelles de nos avions ». Et d’ajouter : « Lors des deux dernières années nous avons augmenté notre capacité de production de près de 40%, une croissance inégalée dans l’industrie  Ceci, pour  répondre à l’augmentation  de la demande du marché pour nos avions. Nous devons continuer à accroitre nos cadences de production et à développer notre gamme de produits afin de renforcer notre leadership ».
 
ATR, qui compte à ce jour plus de 180 opérateurs, soit 50% de plus qu’il y a dix ans, prévoit de porter sa production vers un nouveau record, avec plus de 80 appareils livrés à la fin de l’année. Basé sur le principe de l’amélioration continue, l’avionneur poursuit également le développement de nouveaux outils de navigation dans le but d’anticiper les demandes futures de ses opérateurs. Par ailleurs, il va continuer à élargir son offre de support à ses clients  avec l’ouverture d’un nouveau centre de formation de pilotes à Bangkok d’ici à la fin de l’année. 
Télécharger le PDF

À propos d'ATR

ATR est le constructeur numéro un mondial d’avions régionaux et le seul constructeur de turbopropulseurs à offrir un avion-cargo conçu dès l’origine pour le transport cargo. Ses deux modèles, les ATR 42 et 72, sont les avions de moins de 90 places les plus vendus dans le monde. En 2019, l’entreprise a réalisé $1,6 milliard de chiffre d’affaires. La mission des employés de l’entreprise consiste à rapprocher les populations du monde entier et à contribuer au développement de tous, de manière responsable. Grâce à la démarche d’innovation permanente de l’entreprise, et à l’efficacité de leurs turbopropulseurs, les ATR ouvrent plus de 100 nouvelles routes chaque année, consomment jusqu’à 40 % de carburant de moins et émettent jusqu’à 40 % de CO2 de moins que les jets régionaux. Les ATR ont été choisis par quelque 200 compagnies qui les opèrent depuis plus de 100 pays dans le monde.

ATR est une co-entreprise d’Airbus et de Leonardo.