ATR au salon du Bourget 2015

Le constructeur d’avions turbopropulseurs ATR sera présent à la 51ème édition du salon du Bourget, qui se tiendra du 15 au 21 juin.
 
Informations pratiques :
 
Chalet : ATR  disposera d’un chalet à l’emplacement B343.
 

 Evènements « Presse » prévus à ce jour :
 
Lundi 15 juin :
 
9h15 : Conférence de presse – Chalet ATR, B343.
La conférence de presse sera précédée d’un petit déjeuner presse à 9h00.
 
9h45 : Signature de contrat – Chalet ATR, B343
Annonce de l’identité du client ayant acheté le 1500ème ATR
 
Mardi 16 juin :
 
9h30 : Signature de contrat – Chalet ATR, B343
 
10h15 : Signature de contrat – Chalet ATR, B343
 
14h30 : Cérémonie de livraison – Statique ATR
Cérémonie de livraison d’un ATR 72-600 à la compagnie Air New Zealand
 
D’autres signatures de contrat et d’autres évènements Presse peuvent être annoncées pendant le salon.

 
Statique :
 
Un ATR 72-600 aux couleurs de la compagnie néo-zélandaise Air New Zealand sera  exposé sur le statique du salon. L’ATR 72-600 est devenu, depuis son lancement en fin 2007, l’avion régional de moins de 90 sièges le plus vendu au monde. L’appareil est équipe d’une nouvelle suite avionique tout écran et d’une nouvelle cabine, nommée ‘Armonia’, présentant les toutes dernières innovations en matière de confort pour le passager. 
Télécharger le PDF

À propos d'ATR

ATR est le constructeur numéro un mondial d’avions régionaux et le seul constructeur de turbopropulseurs à offrir un avion-cargo conçu dès l’origine pour le transport cargo. Ses deux modèles, les ATR 42 et 72, sont les avions de moins de 90 places les plus vendus dans le monde. En 2019, l’entreprise a réalisé $1,6 milliard de chiffre d’affaires. La mission des employés de l’entreprise consiste à rapprocher les populations du monde entier et à contribuer au développement de tous, de manière responsable. Grâce à la démarche d’innovation permanente de l’entreprise, et à l’efficacité de leurs turbopropulseurs, les ATR ouvrent plus de 100 nouvelles routes chaque année, consomment jusqu’à 40 % de carburant de moins et émettent jusqu’à 40 % de CO2 de moins que les jets régionaux. Les ATR ont été choisis par quelque 200 compagnies qui les opèrent depuis plus de 100 pays dans le monde.

ATR est une co-entreprise d’Airbus et de Leonardo.