ATR élargit et renouvelle ses contrats de maintenance avec trois opérateurs d’Amérique latine et des Caraïbes

Toulouse, le 26 avril 2017 – ATR, premier constructeur mondial d'avions de transport régional, a profité du salon MRO Americas 2017 qui se tient actuellement à Orlando, aux États-Unis, pour annoncer la signature de contrats de maintenance avec trois opérateurs d’Amérique latine et des Caraïbes.
 
Avianca Holdings et ATR ont ainsi étendu le périmètre de leurs contrats de maintenance globale (GMA) qui couvrent les 15 ATR 72-600 exploités sous différentes marques d’Avianca en Colombie, au Guatemala et au Honduras. Le GMA inclut désormais la maintenance des hélices de la flotte ATR. Deux stocks d’hélices seront en outre mis à disposition dans les ateliers de la compagnie aérienne. Avianca bénéficiera aussi d'un programme spécifique de formation élaboré par le prestataire de service APS (Aircraft Propeller Service, LLC). Début 2015, APS avait obtenu, pour les Amériques et l’Asie, la licence d’entretien des systèmes d'hélice déployés sur les ATR, avant de devenir peu après prestataire de maintenance (MRO) dans le cadre du GMA. APS, dont le siège social se trouve dans l’Illinois, aux États-Unis, a ouvert des ateliers de MRO à São Paulo (Brésil) et Kuala Lumpur (Malaisie) pour intervenir sur la flotte ATR au niveau mondial.
 
Par ailleurs, ATR a renouvelé pour cinq ans son contrat de maintenance globale portant sur la flotte de cinq ATR de la compagnie aérienne colombienne Easyfly. Le contrat inclut la location, l’échange standard, la réparation des unités remplaçables en piste (URP) et des hélices, ainsi que des services de mise à disposition de pièces. Outre le renouvellement du contrat de maintenance globale, ATR et Easyfly ont également signé un contrat pour la location et la révision des trains d’atterrissage de deux des ATR de la compagnie.
 
Enfin, le transporteur national de Trinité-et-Tobago, Caribbean Airlines, qui est couvert par un GMA depuis 2011, a également signé un contrat avec ATR pour la location et la révision des trains d’atterrissage de sa flotte actuelle d’ATR 72-600.
 
Tom Anderson, Directeur des Programmes et du Service Client d’ATR, a déclaré au sujet de ces annonces : « Par le renouvellement et l’élargissement des contrats de maintenance qui nous lient, nos opérateurs nous prouvent de la plus belle des façons la qualité de nos activités après-vente. Notre flotte d’avions en Amérique latine et aux Caraïbes a doublé ces dix dernières années et nous nous devons d’enrichir sans cesse les services que nous proposons à nos clients pour rester en phase avec leurs objectifs d’exploitation. »
 
Grâce à une équipe de spécialistes de l’assistance aux clients basée à Miami, aux États-Unis, ATR peut intervenir auprès de ses opérateurs dans les Amériques 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Soucieux de maintenir une grande proximité avec ses clients, le numéro un des turbopropulseurs dispose d’un efficace réseau de centres de support client à travers le monde.

Télécharger le PDF

À propos d'ATR

ATR est le constructeur numéro un mondial d’avions régionaux et le seul constructeur de turbopropulseurs à offrir un avion-cargo conçu dès l’origine pour le transport cargo. Ses deux modèles, les ATR 42 et 72, sont les avions de moins de 90 places les plus vendus dans le monde. En 2019, l’entreprise a réalisé $1,6 milliard de chiffre d’affaires. La mission des employés de l’entreprise consiste à rapprocher les populations du monde entier et à contribuer au développement de tous, de manière responsable. Grâce à la démarche d’innovation permanente de l’entreprise, et à l’efficacité de leurs turbopropulseurs, les ATR ouvrent plus de 100 nouvelles routes chaque année, consomment jusqu’à 40 % de carburant de moins et émettent jusqu’à 40 % de CO2 de moins que les jets régionaux. Les ATR ont été choisis par quelque 200 compagnies qui les opèrent depuis plus de 100 pays dans le monde.

ATR est une co-entreprise d’Airbus et de Leonardo.