ATR réaffirme son engagement à fournir une mobilité régionale responsable et abordable au Salon de Singapour

Singapour, le 18 février 2022 – A l’occasion du Salon aéronautique de Singapour, ATR, constructeur numéro un mondial d’avions régionaux, a démontré une fois de plus son engagement à apporter le meilleur de la technologie au marché de l’aviation régionale, tout en contribuant à rendre les services aériens toujours plus responsables, fiables et abordables.

L’Asie Pacifique est le plus grand marché d’ATR et représente plus de 40 % de ses livraisons d’appareils. Après avoir récemment annoncé la commande par Maldivian de deux ATR 72-600 et d’un ATR 42-600, le constructeur a signé un nouveau contrat avec Alliance Air, via le loueur TrueNoord, pour deux ATR 42-600. Ces appareils permettront à la compagnie de desservir les pistes difficiles d’accès de l’Himalaya. Les capacités uniques de la famille d’appareils ATR à desservir des pistes courtes, à des altitudes et à des températures élevées, le confort de sa cabine et ses performances économiques inégalées, en font l’outil idéal pour renforcer la connectivité, particulièrement dans des régions où les infrastructures sont limitées.

Fabrice Vautier, Directeur Commercial d’ATR, a indiqué : « Année après année, les ATR ont connu un grand succès auprès des opérateurs d’Asie Pacifique grâce à leur confort, leur fiabilité, leurs coûts par trajet et par siège imbattables et leur efficacité énergétique. Les ATR sont les seuls appareils à combiner l’ensemble de ces paramètres dans notre segment de marché, ce qui permet aux compagnies aériennes d’opérer des routes avec des petits flux de passagers de façon plus rentable et plus responsable. A travers nos récentes annonces et les échanges que nous avons eus pendant le salon, nous avons vu des signes concrets de reprise et nous sommes convaincus que l’Asie Pacifique restera un marché stratégique pour nous à l’avenir. »

L’innovation continue et incrémentale est au coeur de la stratégie d’ATR, aujourd’hui comme demain. Dans les prochains mois, tous les ATR 42 et 72 neufs seront équipés du nouveau moteur PW127XT, qui permettra de réduire encore la consommation de carburant et les coûts de maintenance des moteurs – respectivement de 3 % et 20 %. Le constructeur travaille également à la certification 100 % SAF de ses appareils à horizon 2025. Toutes ces initiatives renforceront le positionnement d’ATR comme l’avion régional le plus économique et responsable du marché, et le rendront encore plus attractif pour les marchés soucieux de préserver l’environnement et de réduire leurs émissions de CO2.

Le Président exécutif d’ATR, Stefano Bortoli, a ajouté : « Permettre aux compagnies aériennes de réduire leurs coûts – que ce soit à travers des économies de carburant ou des initiatives de réduction des coûts de maintenance – contribue à rendre le transport aérien plus inclusif et plus responsable. Pour nos opérateurs, c’est une opportunité de rendre les billets plus abordables pour leurs passagers, ou de réinvestir les économies réalisées en vue de capter de nouveaux marchés. Dans les deux cas, cela veut dire plus de connectivité pour leurs communautés, et demain nos avions pourront connecter des marchés encore plus petits. 40 % des opérateurs ATR fournissent déjà principalement des services essentiels, et 60 % font des opérations de point-à-point, et nous estimons que ces pourcentages vont croître en 2022. »

Fabrice Vautier a observé : « Nous voyons également un grand potentiel pour l’ATR 42-600S – notre version à décollage et atterrissage courts – en Asie Pacifique. Notamment en raison d’un fort besoin dans la région de remplacement de turbopropulseurs de 30 places vieillissants, et grâce à la capacité de l’ATR 42-600S à opérer depuis les nombreux aéroports de la région ayant une piste d’une longueur comprise entre 800 et 1000 m. Les opérateurs régionaux ont besoin de l’ATR 42-600S parce qu’ils ont besoin d’un avion qui consomme moins de carburant, dont les coûts de maintenance sont réduits, qui dispose d’une cabine plus confortable et moderne, d’un cockpit tout-écran, d’une accessibilité inégalée, d’un solide marché de seconde-main et d’une forte valeur résiduelle. » ATR prévoit de faire certifier l’ATR 42-600S en vue des premières livraisons fin 2024.

L’ATR est un avion agile et polyvalent, ce qui en fait également la plateforme idéale pour les opérations cargo, et le constructeur dispose d’une gamme de solutions qui lui permet de répondre aux différents besoins de ses opérateurs.

À propos d'ATR

ATR est le constructeur numéro un mondial d’avions régionaux et le seul constructeur de turbopropulseurs à offrir un avion-cargo conçu dès l’origine pour le transport cargo. Ses deux modèles, les ATR 42 et 72, sont les avions de moins de 90 places les plus vendus dans le monde. En 2019, l’entreprise a réalisé $1,6 milliard de chiffre d’affaires. La mission des employés de l’entreprise consiste à rapprocher les populations du monde entier et à contribuer au développement de tous, de manière responsable. Grâce à la démarche d’innovation permanente de l’entreprise, et à l’efficacité de leurs turbopropulseurs, les ATR ouvrent plus de 100 nouvelles routes chaque année, consomment jusqu’à 40 % de carburant de moins et émettent jusqu’à 40 % de CO2 de moins que les jets régionaux. Les ATR ont été choisis par quelque 200 compagnies qui les opèrent depuis plus de 100 pays dans le monde.

ATR est une co-entreprise d’Airbus et de Leonardo.