Binter modernise sa flotte ATR

La compagnie aérienne investit dans cinq ATR 72-600 pour assurer le maintien de la connectivité dans les îles Canaries

  • Cet accord portera la flotte de Binter à 23 ATR 72-600
  • La compagnie est un opérateur ATR depuis 1990

Salon aéronautique de Dubaï, le 14 novembre 2021 – ATR et Binter Canarias écrivent aujourd’hui un nouveau chapitre de leur longue histoire commune, puisque la compagnie aérienne des îles Canaries signe une commande ferme portant sur quatre ATR 72-600, assortie d’une option pour un appareil supplémentaire. Cet accord marque, pour Binter, la dernière étape d’un plan de remplacement de ses ATR 72-500 par des ATR de dernière génération. La compagnie utilisera ces appareils pour assurer le maintien des liaisons aériennes essentielles que la flotte d’ATR a permis de développer. Il a été prouvé que la connectivité aérienne régionale dynamise la croissance économique des communautés qu’elle dessert : une étude montre qu’une augmentation de 10 % des vols régionaux mène à une augmentation de 6 % du PIB local. Grâce à son efficacité, à sa polyvalence et à sa capacité à desservir des destinations auxquelles d’autres avions n’ont pas accès, l’ATR 72-600 est devenu le premier turbopropulseur du marché, remportant 75 % des commandes de turbopropulseurs au cours des 10 dernières années.

Rodolfo Nunez, Président de Binter Canarias a déclaré : « Depuis la livraison de notre premier appareil, l’ATR a eu un impact immédiat et durable sur nos opérations. L’ATR 72-600 est devenu notre avion de référence et avec 23 de ces appareils dans notre flotte, une fois ces livraisons terminées, il deviendra un pilier de la connectivité aérienne à travers les îles Canaries. Cet accord portant sur cinq avions représente un investissement considérable, mais il permettra de maintenir les nombreux bienfaits de la connectivité régionale, tels que le soutien aux entreprises locales et la mise à disposition de moyens de transports plus rapides pour les résidents et les touristes. »

Stefano Bortoli, Président exécutif d’ATR, a observé : « Binter Canarias et ATR sont des partenaires de longue date, et depuis le premier appareil que nous leur avons livré, nous avons vu la compagnie aller de succès en succès. Le fait qu’ils choisissent une fois de notre produit est une véritable marque de confiance. Ce geste montre que nos appareils ont prouvé qu’ils étaient fiables et rentables, et que les passagers apprécient leur expérience à bord. Nous continuerons à proposer des innovations qui offrent une réelle valeur ajoutée aux compagnies aériennes afin qu’elles disposent de la solution la plus responsable et économique pour connecter les communautés locales. »

Les prévisions de marché d’ATR font état d’un potentiel de remplacement d’environ 200 avions régionaux de 70 places au cours des cinq prochaines années.

À propos d'ATR

ATR est le constructeur numéro un mondial d’avions régionaux et le seul constructeur de turbopropulseurs à offrir un avion-cargo conçu dès l’origine pour le transport cargo. Ses deux modèles, les ATR 42 et 72, sont les avions de moins de 90 places les plus vendus dans le monde. En 2019, l’entreprise a réalisé $1,6 milliard de chiffre d’affaires. La mission des employés de l’entreprise consiste à rapprocher les populations du monde entier et à contribuer au développement de tous, de manière responsable. Grâce à la démarche d’innovation permanente de l’entreprise, et à l’efficacité de leurs turbopropulseurs, les ATR ouvrent plus de 100 nouvelles routes chaque année, consomment jusqu’à 40 % de carburant de moins et émettent jusqu’à 40 % de CO2 de moins que les jets régionaux. Les ATR ont été choisis par quelque 200 compagnies qui les opèrent depuis plus de 100 pays dans le monde.

ATR est une co-entreprise d’Airbus et de Leonardo.