Binter prend livraison de son premier ATR 72-600

Avec l'arrivée progressive de 12 nouveaux ATR 72-600, la compagnie aérienne des îles Canaries est en route
pour mettre à niveau sa flotte d'ATR
Binter, compagnie aérienne espagnole basée aux îles Canaries, a pris livraison aujourd'hui à Toulouse de son tout premier ATR 72-600. La commande, s'élevant à un total de 12 appareils, est issue de deux contrats signés respectivement en 2014 et au début de l'année 2015. Ces nouveaux ATR -600 permettront à la compagnie aérienne de mettre progressivement à niveau sa flotte, actuellement au nombre de 16 ATR 72-500. Partenaire d'ATR de longue date, Binter a peu à peu développé son réseau régional au sein des îles Canaries depuis 1989, grâce aux avions ATR. 

Les nouveaux ATR 72-600, dotés de 70 sièges, sont équipés des dernières technologies en termes d'outils d'aide à la navigation et offrent un niveau de confort inégalé aux passagers. Binter sera ainsi à même de poursuivre la modernisation de sa flotte pour continuer à proposer le meilleur service sur son réseau inter-îles aux Canaries et sur son réseau international opéré avec ce type d’appareil (Madeire, Marrakech, Casablanaca, Agadir y El Aaioun).

« Pour cette opération il y a eu besoin d’un grand effort d’investissement », a déclaré Pedro Agustín del Castillo, Président de Binter. « Nous devons l’affronter dans le but de maintenir et même de continuer d’accroitre les standards de qualité sur le transport interinsulaire, répondant à notre engagement avec les îles Canaries ». Il a également souligné, « parmi les améliorations du nouvel ATR, la faible consommation de carburant, les sièges plus légers et ergonomiques, l’espace supplémentaire pour le passagers, les coffres à bagages plus spacieux, la plus grande autonomie de l’appareil et la technologie de pointe sur le cockpit, proche de celle de l’Airbus A380 ».

Patrick de Castelbajac, Président Exécutif d’ATR, a déclaré : « Les avions ATR offrent des résultats opérationnels exceptionnels sur les pistes et trajets courts. Ils représentent donc le moyen de transport idéal pour assurer la connectivité aérienne dans les archipels. Pendant de nombreuses années, les avions ATR se sont forgés une solide réputation dans le cadre des opérations inter-îles. Nous sommes très honorés qu'un partenaire de longue date tel que Binter intègre les ATR -600 et leurs nombreux avantages à sa flotte. » 

À propos de l’ATR 72-600 :
  • Capacité de transport : 68 à 74 sièges
  • Moteurs : Pratt & Whitney 127M
  • Puissance maximale au décollage : 2 750 chevaux par moteur
  • Poids maximal au décollage : 23 000 kg
  • Charge maximale : 7 500 kg
  • Autonomie maximale à pleine charge : 900 miles nautiques (1 665 km)
À propos de Binter :
Créée en 1989, Binter a commencé à exploiter son premier ATR en 1989 sur les liaisons inter-îles aux Canaries. À ce jour, la compagnie aérienne opère la flotte de l’archipel la plus vaste, la plus moderne, mais également la plus respectueuse de l'environnement. Appartenant à l’origine à Iberia, la compagnie aérienne nationale espagnole, Binter a été achetée en 2002 par un groupe local d’entrepreneurs. Sa flotte de 18 ATR représente l’une des plus grandes flottes d’ATR en Europe. Ces appareils ont transporté plus de 55 millions de passagers, non seulement à l’intérieur de l’archipel, mais aussi sur des vols directs vers des destinations internationales. 

Télécharger le PDF

À propos d'ATR

ATR est le constructeur numéro un mondial d’avions régionaux et le seul constructeur de turbopropulseurs à offrir un avion-cargo conçu dès l’origine pour le transport cargo. Ses deux modèles, les ATR 42 et 72, sont les avions de moins de 90 places les plus vendus dans le monde. En 2019, l’entreprise a réalisé $1,6 milliard de chiffre d’affaires. La mission des employés de l’entreprise consiste à rapprocher les populations du monde entier et à contribuer au développement de tous, de manière responsable. Grâce à la démarche d’innovation permanente de l’entreprise, et à l’efficacité de leurs turbopropulseurs, les ATR ouvrent plus de 100 nouvelles routes chaque année, consomment jusqu’à 40 % de carburant de moins et émettent jusqu’à 40 % de CO2 de moins que les jets régionaux. Les ATR ont été choisis par quelque 200 compagnies qui les opèrent depuis plus de 100 pays dans le monde.

ATR est une co-entreprise d’Airbus et de Leonardo.