HAC prend livraison d’un ATR volant au SAF

Doté d’une livrée spéciale One World Alliance, l’ATR 42-600 est prêt à renforcer le réseau régional japonais

Toulouse, le 29 septembre 2021 – Arborant une toute nouvelle livrée OneWorld Alliance, le dernier ATR 42-600 de Hokkaido Air System Co., Ltd. (HAC) a quitté Toulouse aujourd’hui à destination du Japon. Il réalisera la première étape de son vol de convoyage avec du carburant d’aviation durable (« SAF », Sustainable Aviation Fuel).

L’ATR a démontré toute son efficacité à connecter les communautés à travers l’archipel japonais, grâce à sa capacité à décoller et à atterrir sur des pistes courtes. Il s’agit du troisième ATR 42-600 que la compagnie aérienne reçoit depuis sa première livraison en décembre 2019, et le 14e ATR -600 exploité au Japon.

La faible consommation de carburant de l’ATR explique également son succès au Japon, pays extrêmement diligent en matière de réduction de ses émissions de dioxyde de carbone. L’ATR consomme en effet jusqu’à 40 % de carburant de moins et émet jusqu’à 40 % de CO2 de moins qu’un jet régional de même capacité. Grâce au carburant d’aviation durable, d’autres réductions sont possibles en matière d’émissions, et ATR a récemment annoncé un projet visant à faire voler un avion alimenté à 100 % par du SAF. Un vol de démonstration est prévu au printemps 2022, avec pour objectif de rendre possible le 100 % SAF sur les vols commerciaux en ATR à l’horizon 2025.

Regarder la vidéo peinture ci-dessous :

À propos d'ATR

ATR est le constructeur numéro un mondial d’avions régionaux et le seul constructeur de turbopropulseurs à offrir un avion-cargo conçu dès l’origine pour le transport cargo. Ses deux modèles, les ATR 42 et 72, sont les avions de moins de 90 places les plus vendus dans le monde. En 2019, l’entreprise a réalisé $1,6 milliard de chiffre d’affaires. La mission des employés de l’entreprise consiste à rapprocher les populations du monde entier et à contribuer au développement de tous, de manière responsable. Grâce à la démarche d’innovation permanente de l’entreprise, et à l’efficacité de leurs turbopropulseurs, les ATR ouvrent plus de 100 nouvelles routes chaque année, consomment jusqu’à 40 % de carburant de moins et émettent jusqu’à 40 % de CO2 de moins que les jets régionaux. Les ATR ont été choisis par quelque 200 compagnies qui les opèrent depuis plus de 100 pays dans le monde.

ATR est une co-entreprise d’Airbus et de Leonardo.