Information d’ATR concernant le vol QV301 de Lao Airlines

ATR a le regret de confirmer qu’un ATR 72-600 opéré par la compagnie Lao Airlines a eu un accident aujourd’hui aux environs de 16h00 (heure locale) près de Pakse (Laos). Le vol QV301 assurait la liaison entre Vientiane et Pakse, avec 44 passagers et 5 membres de l’équipage à son bord.

L’appareil, numéro de série 1071, immatriculé RDPL-34322, a été livré à la compagnie en mars 2013. Des sources officielles de Lao Airlines ont déclaré que « l’avion opérait dans des conditions météorologiques extrêmement mauvaises et s’est accidenté dans la rivière Mékong. Aucun survivant n’a été reporté à ce moment.».

Les Autorités du Laos seront en charge de l’enquête et demeureront la source officielle d’information. Conformément à l’Annexe 13 de la convention de l’OACI (Organisation de l’Aviation Civile Internationale), ATR assistera le Bureau d’Enquête et Analyses (BEA), autorité d’enquête de sécurité aérienne représentant l’Etat du constructeur de l’avion.

L’ATR 72-600 est un avion biturbopropulseur de 68 à 74 sièges.

Toute communication ultérieure concernant les possibles causes de l’accident demeure sous la responsabilité des autorités d’investigation.

Les premières pensées d’ATR s’adressent aux familles et aux proches des victimes.

 

 

Télécharger le PDF

À propos d'ATR

ATR est le constructeur numéro un mondial d’avions régionaux et le seul constructeur de turbopropulseurs à offrir un avion-cargo conçu dès l’origine pour le transport cargo. Ses deux modèles, les ATR 42 et 72, sont les avions de moins de 90 places les plus vendus dans le monde. En 2019, l’entreprise a réalisé $1,6 milliard de chiffre d’affaires. La mission des employés de l’entreprise consiste à rapprocher les populations du monde entier et à contribuer au développement de tous, de manière responsable. Grâce à la démarche d’innovation permanente de l’entreprise, et à l’efficacité de leurs turbopropulseurs, les ATR ouvrent plus de 100 nouvelles routes chaque année, consomment jusqu’à 40 % de carburant de moins et émettent jusqu’à 40 % de CO2 de moins que les jets régionaux. Les ATR ont été choisis par quelque 200 compagnies qui les opèrent depuis plus de 100 pays dans le monde.

ATR est une co-entreprise d’Airbus et de Leonardo.