Japan Air Commuter réalise son premier vol en ATR

Toulouse, le 26 avril 2017 – Japan Air Commuter Co. Ltd. (JAC) a effectué aujourd'hui son premier vol en ATR 42-600. Le vol JAC 3741 est parti de Kagoshima à 8h50 (heure locale) pour un trajet de 40 minutes jusqu'à Yakushima. L'avion a ensuite effectué trois autres vols, de Yakushima à Kagoshima, de Kagoshima à Okinoerabu, et enfin un vol retour jusqu'à Kagoshima.
 
Filiale de Japan Airlines, compagnie aérienne nationale, JAC rejoint la grande famille des opérateurs d'ATR. La mise en service du premier ATR de JAC est une étape majeure pour le constructeur, pour lequel le Japon constitue un marché clé.
 
L’archipel japonais se prépare à une arrivée massive de touristes. Son gouvernement espère accueillir 40 millions de visiteurs d'ici 2020. Outre l'organisation d'événements majeurs tels que la Coupe du monde de rugby en 2019 et les Jeux Olympiques en 2020, le Japon œuvre à la promotion de la beauté naturelle et de l'héritage culturel de ses régions.
 
Avant même la demande officielle d'inscription au Patrimoine naturel mondial de l'UNESCO en 2018, les îles Amami ont été désignées parc naturel très récemment, au mois de mars. Une entrée au Patrimoine naturel mondial donnerait une impulsion au potentiel touristique de la région, dans la mesure où l'île de Yakushima, déjà réputée, est située dans les environs. Ces îles candidates à l'inscription au Patrimoine naturel seront toutes desservies par des avions ATR afin d'assurer la connectivité pour un nombre croissant de touristes étrangers. Dans la mesure où 35 % des liaisons intérieures japonaises sont inférieures à 300 milles nautiques, les ATR conviennent parfaitement à la poursuite du développement de la connectivité régionale.
 
Les tout nouveaux ATR entreront progressivement en service, aussi bien sur des grandes lignes que sur des liaisons avec des îles et des communautés plus petites de l'archipel nippon. Les spécificités du marché japonais exigent des appareils à la fois souples, économiques, de grande qualité et à la pointe de la technologie, caractéristiques correspondant parfaitement aux ATR.
 
Les ATR 42-600 bénéficient également de la consommation de carburant la plus faible au monde par passager et par kilomètre. ATR est fortement engagé dans la réduction de l'impact environnemental du secteur de l'aviation commerciale et s'efforce d'améliorer en permanence ses appareils afin de respecter les normes environnementales les plus strictes. Ces atouts écologiques sont essentiels pour promouvoir les ventes dans des marchés sensibilisés aux enjeux environnementaux, et les passagers nippons sont réputés particulièrement sensibles et exigeants en matière d'environnement et d'excellence.
 
À propos de Japan Air Commuter :
Fondée en 1983, Japan Air Commuter est une société du groupe JAL. Japan Airlines est actionnaire majoritaire avec 60 % des parts, les autres parts étant détenues conjointement par les douze municipalités de l'archipel Amami, dans la préfecture de Kagoshima, à Kyushu. Basé à l'aéroport de Kagoshima, Japan Air Commuter exploite 19 appareils avec 97 vols quotidiens sur 23 lignes, et représente, pour 1,6 million de passagers par an, le principal moyen de transport public aérien entre les magnifiques îles Amami et l'ouest du Japon
 

Télécharger le PDF

À propos d'ATR

ATR est le premier constructeur mondial d’avions régionaux. Ses ATR 42 et 72 sont les appareils de moins de 90 places les plus vendus dans le monde. L’entreprise a pour vision d’améliorer la connectivité durable, au service des populations, des communautés et des entreprises, dans les régions les plus inaccessibles. Opérés par quelque 200 compagnies aériennes dans plus de 100 pays, les ATR ont ouvert 150 nouvelles routes en 2023, facilitant le développement des territoires et permettant l’accès à des services essentiels tels que la santé et l’éducation. Grâce à la politique d’innovation continue d’ATR et à l’efficacité intrinsèque des turbopropulseurs, les ATR sont les avions régionaux les plus avancés, polyvalents, rentables et efficaces du marché, émettant 45 % de CO2 de moins que les jets régionaux de taille similaire. En janvier 2022, ATR a réalisé le premier vol de l’histoire avec 100 % de SAF dans les deux moteurs d’un avion commercial. ATR est un partenariat à parts égales entre Airbus et Leonardo.