La compagnie aérienne espagnole Binter Canarias signe un contrat pour six ATR 72-600

La compagnie aérienne, qui assure les liaisons inter-îles aux Canaries, a été élue « compagnie aérienne régionale européenne de l'année 2013 » et exploite quasi exclusivement des avions ATR depuis 1989

Le constructeur européen de turbopropulseurs ATR et la compagnie espagnole Binter Canarias ont annoncé aujourd’hui un contrat portant sur une commande ferme de six avions ATR 72-600, pour une valeur de près de 150 millions de dollars. Avec l’acquisition de ces nouveaux ATR -600, la compagnie aérienne entre dans une phase de renouvellement de sa flotte actuelle comprenant 18 ATR 72, en service sur les liaisons inter-îles depuis des années. Binter Canarias est depuis longtemps un opérateur d’avions ATR en Europe, ses premiers ATR ayant été introduits à la fin des années 1980. L’année dernière, la compagnie a été élue « compagnie aérienne régionale de l’année », importante distinction attribuée par l’Association des compagnies aériennes régionales européennes (ERA).

Avec l’arrivée progressive de ces nouveaux ATR 72-600 à partir de 2015, Binter Canarias offrira à ses passagers un niveau de confort très avancé, tout en continuant à diminuer sa consommation de carburant et ses coûts d’exploitation par siège. La famille des avions ATR offre des performances inégalées en très courts courriers et sur les pistes courtes comme celles des îles Canaries. Les ATR connaissent également un succès exceptionnel dans bien d'autres archipels de par le monde, tels que la région des Caraïbes ou la Polynésie française.

Filippo Bagnato, Président Exécutif d’ATR, a déclaré : « Nous sommes très honorés qu’une compagnie aérienne exploitant presque exclusivement une flotte d’appareils ATR ait obtenu l’année dernière le premier prix des compagnies aériennes régionales en Europe. Ce prix est aussi une reconnaissance importante de la qualité, de la modernité et des capacités opérationnelles de nos avions. Nous sommes particulièrement fiers d’avoir mis en place un tel partenariat depuis plus de vingt ans ».

À propos de l'ATR 72-600 :

  • Capacité de transport : 68 à 74 sièges
  • Moteurs : Pratt & Whitney 127M
  • Puissance maximale au décollage : 2 750 chevaux par moteur
  • Poids maximal au décollage : 23 000 kg
  • Charge maximale : 7 500 kg
  • Autonomie maximale de vol à pleine charge : 900 miles nautiques (1 665 km)

À propos de Binter Canarias :

Créée en 1988, Binter Canarias a commencé à exploiter son premier ATR en 1989 sur les liaisons inter-îles aux Canaries. À ce jour, la compagnie aérienne dispose de la flotte de l’archipel la plus vaste, la plus moderne et aussi la plus respectueuse de l'environnement. Appartenant à l’origine à Iberia, la compagnie aérienne nationale espagnole, Binter Canarias a été achetée en 2002 par un groupe local d’entrepreneurs. Leur flotte de 18 ATR représente l’une des flottes d’ATR les plus importantes d’Europe. Ces appareils ont transporté plus de 35 millions de passagers, non seulement à l’intérieur de l’archipel mais aussi sur des vols directs vers le Maroc, Madère et le Cap Vert.

 

 

Télécharger le PDF

À propos d'ATR

ATR est le constructeur numéro un mondial d’avions régionaux et le seul constructeur de turbopropulseurs à offrir un avion-cargo conçu dès l’origine pour le transport cargo. Ses deux modèles, les ATR 42 et 72, sont les avions de moins de 90 places les plus vendus dans le monde. En 2019, l’entreprise a réalisé $1,6 milliard de chiffre d’affaires. La mission des employés de l’entreprise consiste à rapprocher les populations du monde entier et à contribuer au développement de tous, de manière responsable. Grâce à la démarche d’innovation permanente de l’entreprise, et à l’efficacité de leurs turbopropulseurs, les ATR ouvrent plus de 100 nouvelles routes chaque année, consomment jusqu’à 40 % de carburant de moins et émettent jusqu’à 40 % de CO2 de moins que les jets régionaux. Les ATR ont été choisis par quelque 200 compagnies qui les opèrent depuis plus de 100 pays dans le monde.

ATR est une co-entreprise d’Airbus et de Leonardo.