L’ATR 42-600 connaît un succès retentissant dans le Yunnan

L’ATR 42-600 démontre ses performances en termes de desserte d’aéroports à haute altitude lors d’un Démo Tour réussi

 

Kunming, le 12 novembre 2018 – Le constructeur de turbopropulseurs franco-italien ATR a achevé aujourd’hui la démonstration réussie des performances en haute altitude de son appareil de la série 42-600 dans des environnements montagneux difficiles. Dans le cadre du Démo Tour, l’appareil s’est rendu dans plusieurs aéroports de la province du Yunnan, dans le sud-ouest de la Chine, tels que Diqing, Lijiang et Kunming. Arborant une livré spécialement conçue aux couleurs de la Chine avec, en évidence, les mots « Aigle des montagnes » en mandarin, l’appareil a bien mérité son nom en décollant et en atterrissant à Diqing situé à 3 287 mètres au-dessus du niveau de la mer, aéroport placé à la plus haute altitude qu’un ATR 42-600 n’ait déjà desservi et pour lequel il est entièrement certifié. Des représentants et des pilotes de compagnies aériennes locales étaient à bord pendant la démonstration afin de constater de visu les capacités opérationnelles et les innovations qui rendent possible ses hautes performances.
 
Stefano Bortoli, Président exécutif d'ATR, était présent pour célébrer cet exploit et a déclaré : « une fois arrivé à Diqing, l’ATR 42-600 avait enregistré un nouveau record, atteignant ses plus hautes altitudes en termes de décollage et d'atterrissage. Le fait qu’il fonctionne parfaitement depuis des aérodromes difficiles tout en offrant les coûts opérationnels les plus bas montre qu’il s’agit de la solution moderne idéale pour renforcer la connectivité régionale de la Chine. Aucun autre avion régional en production ne pourrait desservir régulièrement Diqing dans le contexte de l’aviation générale, ceci démontre sa flexibilité et ses performances remarquables, même par temps chaud et à haute altitude, dans un environnement difficile. Je remercie tous ceux qui ont fait de ce Démo Tour dans le Yunnan un succès. »
 
Les performances en altitude de l’ATR 42-600 sont complétées par sa nouvelle suite avionique Standard 3. En effet, il est doté de la fonctionnalité RNP-AR 0.3/0.3 (Required Navigation Performance), offrant une précision de guidage de 0,3 mille nautique, permettant une navigation plus précise en phase de décollage et d'atterrissage, un avantage opérationnel certain pour les aéroports situés en zone montagneuse. Le RNP-AR 0.3/0.3 peut également offrir des trajectoires plus courtes, ce qui signifie moins de carburant, une charge utile accrue en raison de la réduction des pentes de montée et un avantage en termes d’altitude de décision, permettant aux pilotes de choisir d’atterrir à plus basse altitude, ce qui réduit les perturbations de vol. L’avionique Standard 3 offre l’option du système de vision synthétique (Synthetic Vision System, SVS) de Thales qui a également été présenté aux invités. En affichant des images de terrain à partir d’une base de données, le SVS améliore la conscience situationnelle du pilote en cas de visibilité réduite.

Télécharger le PDF

À propos d'ATR

ATR est le constructeur numéro un mondial d’avions régionaux et le seul constructeur de turbopropulseurs à offrir un avion-cargo conçu dès l’origine pour le transport cargo. Ses deux modèles, les ATR 42 et 72, sont les avions de moins de 90 places les plus vendus dans le monde. En 2019, l’entreprise a réalisé $1,6 milliard de chiffre d’affaires. La mission des employés de l’entreprise consiste à rapprocher les populations du monde entier et à contribuer au développement de tous, de manière responsable. Grâce à la démarche d’innovation permanente de l’entreprise, et à l’efficacité de leurs turbopropulseurs, les ATR ouvrent plus de 100 nouvelles routes chaque année, consomment jusqu’à 40 % de carburant de moins et émettent jusqu’à 40 % de CO2 de moins que les jets régionaux. Les ATR ont été choisis par quelque 200 compagnies qui les opèrent depuis plus de 100 pays dans le monde.

ATR est une co-entreprise d’Airbus et de Leonardo.