Les ATR -600 certifiés pour être exploités en Russie et dans les pays de la CEI

ATR a obtenu l'approbation du Comité intergouvernemental d'aviation russe (MAK) autorisant l’exploitation de l'ATR 42-600 et de l’ATR 72-600 en Russie et dans la Communauté des États Indépendants (CEI). La certification MAK valide toutes les évolutions majeures de la série ATR -600, à savoir la nouvelle suite avionique et le poste de pilotage entièrement vitré.

L’ATR 72-600 de 70 sièges et l’ATR 42-600 de 50 sièges ont déjà reçu la certification de l'Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (EASA), respectivement en mai 2011 et en juin 2012. Pour valider la certification EASA des ATR -600 pour des opérations en Russie et dans les pays de la CEI, le MAK a examiné de manière approfondie les caractéristiques techniques du poste de pilotage vitré de la nouvelle série ATR -600 et est entièrement satisfait de ses performances et de sa sécurité.

Carmine Orsi, Directeur Technique d’ATR, a déclaré : « C’est une étape significative pour notre société et pour nos clients russes. Nous sommes heureux d’avoir pleinement satisfait les hauts niveaux d’exigences du MAK. Nous sommes persuadés que cette certification va ouvrir de nouvelles perspectives commerciales et opérationnelles pour les avions de la série ATR -600 en Russie et dans les marchés de la CEI.

En Russie et dans la CEI, ATR est le leader des turbopropulseurs construits en Occident, avec plus de 50 avions ATR exploités par des clients comme UTAir, UTAir-Ukraine, Nordstar Airlines (Taimyr) et Azerbaijan Airlines.

 

 

 

Télécharger le PDF

À propos d'ATR

ATR est le constructeur numéro un mondial d’avions régionaux et le seul constructeur de turbopropulseurs à offrir un avion-cargo conçu dès l’origine pour le transport cargo. Ses deux modèles, les ATR 42 et 72, sont les avions de moins de 90 places les plus vendus dans le monde. En 2019, l’entreprise a réalisé $1,6 milliard de chiffre d’affaires. La mission des employés de l’entreprise consiste à rapprocher les populations du monde entier et à contribuer au développement de tous, de manière responsable. Grâce à la démarche d’innovation permanente de l’entreprise, et à l’efficacité de leurs turbopropulseurs, les ATR ouvrent plus de 100 nouvelles routes chaque année, consomment jusqu’à 40 % de carburant de moins et émettent jusqu’à 40 % de CO2 de moins que les jets régionaux. Les ATR ont été choisis par quelque 200 compagnies qui les opèrent depuis plus de 100 pays dans le monde.

ATR est une co-entreprise d’Airbus et de Leonardo.