PNG Air achète cinq ATR 72-600 supplémentaires

La compagnie aérienne confirme la conversion d’options un an à peine après avoir introduit
son premier ATR 72-600 à sa flotte

 

Toulouse, le 7 novembre 2016 – Le premier constructeur mondial de turbopropulseurs, ATR, et la compagnie aérienne de Papouasie-Nouvelle-Guinée, PNG Air, ont annoncé aujourd'hui la signature d'un contrat de 134 millions de dollars portant sur l'achat ferme de cinq ATR 72-600. Il s'agit de la conversion en commandes fermes de cinq options prévues dans un précédent contrat.
 
PNG Air, anciennement Airlines PNG, avait en effet conclu en 2014 un contrat portant sur la commande ferme de six ATR 72-600 et de 14 options. La compagnie, qui avait mis en service son premier ATR 72-600 en novembre 2015, exploite aujourd'hui quatre ATR 72-600. Un cinquième appareil sera livré avant la fin de l'année. Ces cinq nouveaux ATR 72-600, auxquels s'ajoute un appareil en location, porteront à 12 le nombre d'ATR de la compagnie lorsque le dernier appareil aura été livré, en 2022.
 
La compagnie aérienne mène actuellement un projet de transformation majeur, avec renouvellement de la flotte, changement de nom et nouvelle stratégie commerciale axée sur le marché intérieur. PNG Air élargit également ses services aux entreprises qui souhaitent développer l'exploitation des ressources naturelles en Papouasie-Nouvelle-Guinée.
 
Muralee Siva, Président Exécutif de PNG Air, a déclaré à propos du contrat : « La mise en service de ces nouveaux ATR -600 dernier cri est de toute évidence un atout pour notre stratégie de transformation, qui passe par la modernisation de notre flotte et l'apport, sur les lignes intérieures de la Papouasie-Nouvelle Guinée, d'un service aérien plus confortable et plus fiable. Nous procèderons au retrait progressif de nos turbopropulseurs d'ancienne génération au profit de l'ATR, qui est devenu dans le monde entier la nouvelle référence en matière de transport régional. »
 
Christian Scherer, Président Exécutif d’ATR, a ajouté pour sa part : « Cette nouvelle preuve de confiance de la part d'une compagnie aérienne qui exploite depuis peu nos ATR -600 est très importante pour nous. Nous sommes fiers de fournir à PNG Air une solution souple, moderne et économique pour ses différents services et de contribuer ainsi à sa stratégie de développement. La solidité de nos nouveaux ATR -600 et leur capacité à desservir des régions isolées représentent de véritables atouts pour la compagnie. »
 
Depuis six ans, avec 80 % des ventes de turbopropulseurs, l'ATR est l'avion régional le plus vendu dans le monde. L'ATR, et plus particulièrement le modèle ATR 72-600, s'est imposé dans la région Asie-Pacifique comme la référence en matière d'exploitation régionale. Depuis 2014, la région possède la plus grande flotte au monde d'ATR en service, avec plus de 370 appareils (trois fois plus qu'il y a dix ans) exploités par plus de 60 compagnies.

 
À propos de l'ATR 72-600 :

  • Capacité de transport : 68 à 78 sièges
  • Moteurs : Pratt & Whitney 127M
  • Puissance maximale au décollage : 2 750 chevaux par moteur
  • Poids maximal au décollage : 23 000 kg
  • Charge maximale : 7 500 kg
  • Autonomie maximale à pleine charge : 900 milles nautiques (1 665 km)
À propos de PNG Air :
PNG Air, anciennement Airlines PNG, est une compagnie aérienne de Papouasie-Nouvelle-Guinée qui propose des vols et des services de fret nationaux réguliers, ainsi que des vols charter contractualisés. Elle est basée à l'aéroport international Jacksons, à Port Moresby. 

Télécharger le PDF

À propos d'ATR

ATR est le constructeur numéro un mondial d’avions régionaux et le seul constructeur de turbopropulseurs à offrir un avion-cargo conçu dès l’origine pour le transport cargo. Ses deux modèles, les ATR 42 et 72, sont les avions de moins de 90 places les plus vendus dans le monde. En 2019, l’entreprise a réalisé $1,6 milliard de chiffre d’affaires. La mission des employés de l’entreprise consiste à rapprocher les populations du monde entier et à contribuer au développement de tous, de manière responsable. Grâce à la démarche d’innovation permanente de l’entreprise, et à l’efficacité de leurs turbopropulseurs, les ATR ouvrent plus de 100 nouvelles routes chaque année, consomment jusqu’à 40 % de carburant de moins et émettent jusqu’à 40 % de CO2 de moins que les jets régionaux. Les ATR ont été choisis par quelque 200 compagnies qui les opèrent depuis plus de 100 pays dans le monde.

ATR est une co-entreprise d’Airbus et de Leonardo.