Premier vol de l’histoire avec 100% de carburant d’aviation durable dans les deux moteurs sur un avion commercial

ATR, Braathens Regional Airlines et Neste collaborent pour renforcer leur soutien à l’objectif de décarbonation de l’aviation et accélérer la certification SAF

Stockholm, le 21 juin 2022 – Aujourd’hui, le constructeur d’avions régionaux ATR, la compagnie aérienne suédoise Braathens Regional Airlines et le fournisseur de carburant d’aviation durable (SAF) Neste ont travaillé ensemble pour réaliser le tout premier vol d’essai avec 100 % de SAF sur un avion commercial. Utilisé sous forme pure, le « Neste MY Sustainable Aviation Fuel™ » permet de réduire jusqu’à 80 %* les émissions de gaz à effet de serre sur l’ensemble de son cycle de vie par rapport à l’utilisation de carburants fossiles.*

Ce vol d’essai historique s’est déroulé en Suède et s’inscrit dans le cadre de la certification 100 % SAF des ATR, démarche initiée en septembre 2021 en coopération avec Braathens et Neste, qui devrait s’achever d’ici 2025. Ce vol vient compléter une série de tests au sol et en vol réalisés sur le prototype ATR 72-600 depuis le début de 2022, incluant des vols avec 100 % de SAF dans un moteur. Le vol d’aujourd’hui était le tout premier réalisé avec 100 % de SAF dans les deux moteurs.

Stefano Bortoli, Président exécutif d’ATR, a déclaré : « C’est un jour historique pour l’aviation. Après plus d’un siècle de vols commerciaux alimentés au kérosène, nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère. Au cours des derniers mois, nous avons réalisé avec succès une série de vols avec du carburant durable dans un moteur. Nous avons décidé qu’il était temps d’effectuer le premier vol d’essai avec 100 % de SAF dans les deux moteurs. Cette étape va nous permettre d’accélérer la certification de nos avions pour qu’ils puissent voler avec des carburants durables à 100 % et offrir ainsi des liaisons aériennes encore plus responsables. Ce vol est un événement marquant pour l’ensemble du secteur de l’aviation, car il montre que la technologie fonctionne et qu’elle peut être rapidement adoptée par de nombreux acteurs de notre secteur, afin d’accélérer la transition vers une aviation à faibles émissions. »

« Le SAF joue un rôle essentiel pour permettre à l’aviation d’atteindre ses objectifs de réduction des émissions», a déclaré Jonathan Wood, Vice-président Europe de Neste, chargé de l’aviation renouvelable. « Lorsqu’il est utilisé sous forme pure, à une concentration de 100 % comme lors de ce vol d’essai, le carburant Neste MY Sustainable Aviation Fuel™ permet de réduire jusqu’à 80 %* les émissions de gaz à effet de serre sur l’ensemble de son cycle de vie par rapport à l’utilisation de carburants fossiles. En dehors des bénéfices en matière de réduction des émissions de CO2, il offre d’autres avantages, dont une réduction significative des émissions de particules. En tant que carburant dit «drop-in», il est compatible avec les moteurs d’avion existants et les infrastructures d’alimentation en carburant actuelles des aéroports. Des vols d’essai comme celui-ci montrent qu’il est possible de voler en toute sécurité avec du SAF à 100 % et contribuent à accélérer l’adoption du SAF dans l’aviation. »

Per G Braathen, Président de Braathens Regional Airlines, a déclaré : « En tant que compagnie aérienne domestique leader en Suède, nous avons été pionniers en matière de développement durable. Cette étape importante en est l’un des principaux piliers de notre engagement et représente une véritable innovation pour le secteur. Elle a prouvé que le 100 % SAF est l’option la plus immédiate et la plus efficace dont nous disposons pour réduire les émissions de CO2 et assurer une transition plus rapide vers une industrie décarbonée. »

La réalisation de ce vol a également été rendue possible grâce à Swedavia, qui ont permis de transporter le SAF jusqu’à l’avion à l’aéroport de Malmö, et à Pratt & Whitney, qui a travaillé en étroite collaboration avec ATR et Braathens.

« Cette étape montre l’opportunité que représente le SAF pour l’industrie aéronautique et témoigne de l’engagement ferme de Pratt & Whitney à impulser une aviation plus durable », a commenté Maria Della Posta, Présidente de Pratt & Whitney Canada. « Nous avons travaillé en étroite collaboration avec ATR et Braathens pour assurer le succès du vol d’essai d’aujourd’hui avec 100 % de SAF. »

Ce vol est la preuve qu’une transition rapide vers le net zéro ne peut se faire que si toutes les parties prenantes du secteur aéronautique travaillent en étroite collaboration. Il s’agit d’une étape importante, non seulement pour la Suède mais aussi à l’échelle mondiale, qui démontre que la technologie est disponible et qu’elle présente des avantages considérables pour l’aviation, pour aujourd’hui et pour l’avenir.

Cyril Cizabuiroz, Chef pilote d’ATR, Jean-Pierre Marre, Copilote, et Pascal Daussin, Mécanicien d’essais, ont piloté l’avion de la compagnie suédoise Braathens depuis Malmö, ville côtière du sud de la Suède, jusqu’à Bromma, près de Stockholm, en 1 heure et 20 minutes environ. Les résultats du vol de ce jour seront analysés et publiés à une date ultérieure.

* Calculé avec des méthodologies établies d’analyse du cycle de vie (life cycle assessment – LCA) telles que la méthodologie CORSIA.

À propos d'ATR

ATR est le constructeur numéro un mondial d’avions régionaux et le seul constructeur de turbopropulseurs à offrir un avion-cargo conçu dès l’origine pour le transport cargo. Ses deux modèles, les ATR 42 et 72, sont les avions de moins de 90 places les plus vendus dans le monde. En 2019, l’entreprise a réalisé $1,6 milliard de chiffre d’affaires. La mission des employés de l’entreprise consiste à rapprocher les populations du monde entier et à contribuer au développement de tous, de manière responsable. Grâce à la démarche d’innovation permanente de l’entreprise, et à l’efficacité de leurs turbopropulseurs, les ATR ouvrent plus de 100 nouvelles routes chaque année, consomment jusqu’à 40 % de carburant de moins et émettent jusqu’à 40 % de CO2 de moins que les jets régionaux. Les ATR ont été choisis par quelque 200 compagnies qui les opèrent depuis plus de 100 pays dans le monde.

ATR est une co-entreprise d’Airbus et de Leonardo.