ATR prévoit des commandes pour 750 nouveaux turbopropulseurs en Asie-Pacifique sur les 20 prochaines années

La multiplication des liaisons aériennes régionales se traduit par un développement durable
pour les communautés locales

 

Toulouse, le 17 octobre 2016 – D'après les dernières prévisions de marché d'ATR publiées en juillet dernier, les commandes de nouveaux turbopropulseurs dans la région Asie-Pacifique (hors Chine) pourraient concerner 750 unités sur les 20 prochaines années. Ces commandes seraient en partie tirées par la création d'environ 600 nouvelles liaisons aériennes dans la région. Par ailleurs, ATR estime que la demande liée au trafic régional devrait augmenter huit fois plus vite dans les pays en développement que dans des économies pleinement développées.

Les liaisons régionales, en favorisant le développement des échanges commerciaux et du tourisme, ont un rôle central à jouer dans le développement économique et social à long terme de la région Asie-Pacifique. Les compagnies aériennes locales développeront les liaisons secondaires avec des avions régionaux pour répondre aux besoins de connexion croissants. Aujourd'hui, une compagnie aérienne qui propose des liaisons directes entre des villes moyennes peut générer une marge de 15 % et offrir un service de transport abordable grâce à des appareils de taille adaptée, à l'instar des ATR.

Les deux modèles d'ATR – l’ATR 72, les plus efficaces sur les liaisons régionales et l'ATR 42, pouvant accueillir jusqu'à 50 passagers – pourront bénéficier de cette croissance. Sur l'estimation de 750 appareils, 630 répondraient aux besoins du segment de marché des turbopropulseurs de 61 à 80 places, alors que la demande pour des appareils de 40 à 60 places s’élèverait à 120 unités. Les opérateurs de la région Asie-Pacifique seront ainsi parfaitement équipés pour adapter leur capacité à la demande. La création de nouvelles lignes générera 27 % de la demande prévue sur cette période. Les opérateurs pourront également augmenter leur capacité grâce à la nouvelle version ATR 72 High Capacity. Équipée de 78 sièges, elle permet d'adapter l'offre en fonction du développement du trafic et est idéale pour les régions qui enregistrent une demande en expansion. Le premier ATR High Capacity a été livré à la compagnie Cebu Pacific Air en septembre 2016.

« Le marché régional est souvent considéré comme une niche assez réduite. Pourtant, le développement économique stimulé par les liaisons régionales peut générer des débouchés beaucoup plus importants. C'est particulièrement vrai des appareils ATR, qui sont très performants dans les différents modèles commerciaux déployés dans la région, que ce soit du
service low-cost, du service intégral, du service de point à point ou des accès aux communautés reculées », a expliqué John Moore, Directeur des Ventes d’ATR, lors du point presse du 15 octobre 2016 aux Philippines, à l'occasion de la mise en service du tout premier ATR 72-600 High Capacity.

Avec 377 ATR en service (dans près de 60 compagnies) et environ 200 liaisons créées depuis 2010, la région Asie-Pacifique est celle qui possède la plus importante flotte d'ATR. Les ATR y restent es appareils régionaux les plus vendus, avec plus de 90 % des ventes depuis 2010 dansles pays d'Asie du Sud-Est, fortement demandeurs. Avec des distances de vol de 203 milles nautiques en moyenne, le marché régional en Asie du Sud-Est est parfaitement adapté aux turbopropulseurs, qui représentent 79 % de la flotte en service. Forts de leur performance économique, leur confort, leur conception éco-responsable et leur polyvalence, les ATR sont en bonne position pour rester les appareils de prédilection des compagnies aériennes régionales asiatiques pendant les vingt prochaines années.

Télécharger le PDF

À propos d'ATR

ATR est le constructeur numéro un mondial d’avions régionaux et le seul constructeur de turbopropulseurs à offrir un avion-cargo conçu dès l’origine pour le transport cargo. Ses deux modèles, les ATR 42 et 72, sont les avions de moins de 90 places les plus vendus dans le monde. En 2019, l’entreprise a réalisé $1,6 milliard de chiffre d’affaires. La mission des employés de l’entreprise consiste à rapprocher les populations du monde entier et à contribuer au développement de tous, de manière responsable. Grâce à la démarche d’innovation permanente de l’entreprise, et à l’efficacité de leurs turbopropulseurs, les ATR ouvrent plus de 100 nouvelles routes chaque année, consomment jusqu’à 40 % de carburant de moins et émettent jusqu’à 40 % de CO2 de moins que les jets régionaux. Les ATR ont été choisis par quelque 200 compagnies qui les opèrent depuis plus de 100 pays dans le monde.

ATR est une co-entreprise d’Airbus et de Leonardo.