ATR réalise la campagne d’essais en vol « Avion tout électrique » du programme Clean Sky

Un prototype ATR 72 a pris la voie des airs à l'occasion du lancement de la deuxième campagne d'essais en vol du programme européen Clean Sky. Objectif de cette deuxième phase : tester un nouveau système de gestion de l'alimentation électrique afin d’optimiser la distribution électrique. Des tests sont également effectués sur un nouveau système de conditionnement d’air entièrement électrique.
 
Cette campagne d’essais en vol « Avion tout électrique » (AEA, « All Electrical Aircraft ») fait suite à une première campagne d'essais en vol du programme Clean Sky, réalisée en juillet 2015, avec le même ATR 72. L'objectif de la première campagne était de tester les derniers isolants composites, plus efficaces, et les nouveaux capteurs vibro-acoustiques intégrés à un panneau du fuselage de l'ATR. Les vols avaient également permis de mettre à l'épreuve la dernière génération de fibres optiques en vue d'une meilleure identification des micro-fissures et d'une maintenance simplifiée.
 
Les technologies testées lors de la campagne « Avion tout électrique » ont été développées par Finmeccanica (anciennement Alenia Aermacchi), l’un des deux actionnaires d'ATR, et par des membres du programme « Clean Sky, tels que Liebherr pour le système de climatisation électrique ou Thales pour le système d’alimentation électrique. Des partenaires du programme ont également participé à travers des appels d’offres. ATR participe au projet depuis son lancement en 2008, en tant qu'associé de son actionnaire italien. Ce dernier joue le rôle de coordinateur du démonstrateur technologique intégré « Green Regional Aircraft» dans le cadre de l'Initiative technologique conjointe Clean Sky. Mesure adoptée par le Parlement européen, cette incitative encourage les projets de recherche dans le cadre de partenariats public-privé. L'objectif est de développer conjointement un large éventail de technologies au service d'un système de transport aérien écologique, innovant et compétitif.
 
Alessandro Amendola, Directeur Technique d’ATR, a souligné « le remarquable travail réalisé conjointement par les équipes de Finmeccanica et d'ATR en vue de tester les nouveaux "systèmes entièrement électriques" et ainsi contribuer au développement d'une aviation régionale plus verte. Les ATR sont déjà reconnus dans le monde entier pour leur faible consommation en carburant et leur respect de l'environnement. Favoriser le développement et le déploiement de nouvelles technologies pour une aviation encore plus écologique demain fait partie des éléments fondamentaux de l’identité d’ATR. » 

Télécharger le PDF

À propos d'ATR

ATR est le premier constructeur mondial d’avions régionaux. Ses ATR 42 et 72 sont les appareils de moins de 90 places les plus vendus dans le monde. L’entreprise a pour vision d’améliorer la connectivité durable, au service des populations, des communautés et des entreprises, dans les régions les plus inaccessibles. Opérés par quelque 200 compagnies aériennes dans plus de 100 pays, les ATR ont ouvert 150 nouvelles routes en 2023, facilitant le développement des territoires et permettant l’accès à des services essentiels tels que la santé et l’éducation. Grâce à la politique d’innovation continue d’ATR et à l’efficacité intrinsèque des turbopropulseurs, les ATR sont les avions régionaux les plus avancés, polyvalents, rentables et efficaces du marché, émettant 45 % de CO2 de moins que les jets régionaux de taille similaire. En janvier 2022, ATR a réalisé le premier vol de l’histoire avec 100 % de SAF dans les deux moteurs d’un avion commercial. ATR est un partenariat à parts égales entre Airbus et Leonardo.