Connectivité aérienne : la clé du développement régional dans le monde entier

ATR présente ses nouvelles prévisions de marché pour la période 2016-2035, établies grâce à une nouvelle méthode visant à mieux refléter le marché régional des turbopropulseurs
 
Farnborough, 12 juillet 2016 – ATR, premier constructeur mondial d'avions de turbopropulseurs, a dévoilé ses toutes nouvelles prévisions de marché sur 20 ans, lors de la 50e édition du Salon aéronautique international de Farnborough. Les populations, les niveaux de vie et par conséquent, les besoins de connectivité, ne cessent de croître, et les dynamiques régionales évoluent dans les marchés établis comme dans les pays émergents. Les turbopropulseurs ont un rôle clé à jouer dans cette expansion : ils permettent de promouvoir le développement des communautés, en assurant non seulement les liaisons entre aéroports secondaires et tertiaires, mais également l'accès des régions depuis et vers les principales plaques tournantes. Au cours des 20 prochaines années, ATR anticipe un taux de croissance moyen du trafic régional annuel d'environ 3,9%, ce qui signifie que 2800 turbopropulseurs seront requis au niveau international.
 
Sur ces 2800 avions, ATR prévoit que 1000 (35%) remplaceront de vieux appareils, ce qui permettra aux flottes d'atteindre, voire de dépasser, les normes de sécurité et de respect de l'environnement. Les 65% restants viendront grossir les flottes existantes. L'augmentation des flottes sera liée pour moitié à la création d'itinéraires visant à relier directement un nombre croissant de villes et de régions ; 3000 nouveaux itinéraires sont prévus. L'autre moitié concernera la croissance dans les marchés régionaux existants et la hausse du taux de conversion à la technologie des turbopropulseurs.
 
La connectivité régionale devient une priorité de plus en plus cruciale à travers le monde. Les marchés clés comme la Chine et l'Inde, mais également l'Iran, le Japon et les États-Unis, ont tous besoin de développer de nouveaux itinéraires ou de réouvrir des itinéraires régionaux. Grâce à sa nouvelle méthode de prévision, ATR a pu évaluer le potentiel de création d'itinéraires dans chaque région du monde. 3,2% par an de cette croissance prévue peuvent être attribués aux 3000 nouveaux itinéraires qui devraient être créés : 1400 itinéraires en Asie-Pacifique (y compris en Chine), 800 aux Amériques et 800 répartis entre l'Europe, l'Afrique et le Moyen-Orient.
 
Indépendamment des variations du marché, les caractéristiques clés d'ATR sont constantes : ses avions sont simples, robustes et fiables, et grâce au concept d'amélioration continue, les performances des appareils existants augmentent constamment sans qu'il soit nécessaire d'effectuer de nouvelles acquisitions. D'un point de vue environnemental, l'usage accru de turbopropulseurs sur les itinéraires régionaux contribue à réduire les émissions de CO2 de l'aviation régionale. Et sur le plan financier, les faibles coûts d'exploitation des turbopropulseurs ATR constituent une protection contre la volatilité du marché. C'est l'accumulation de ces différentes forces qui assure le succès d'ATR, même en ces temps d'incertitude économique.
 
Le document détaillé est disponible sur notre site Web : ici
Suivez-nous sur Twitter : @atraircraft
 

Télécharger le PDF

À propos d'ATR

ATR est le constructeur numéro un mondial d’avions régionaux et le seul constructeur de turbopropulseurs à offrir un avion-cargo conçu dès l’origine pour le transport cargo. Ses deux modèles, les ATR 42 et 72, sont les avions de moins de 90 places les plus vendus dans le monde. En 2019, l’entreprise a réalisé $1,6 milliard de chiffre d’affaires. La mission des employés de l’entreprise consiste à rapprocher les populations du monde entier et à contribuer au développement de tous, de manière responsable. Grâce à la démarche d’innovation permanente de l’entreprise, et à l’efficacité de leurs turbopropulseurs, les ATR ouvrent plus de 100 nouvelles routes chaque année, consomment jusqu’à 40 % de carburant de moins et émettent jusqu’à 40 % de CO2 de moins que les jets régionaux. Les ATR ont été choisis par quelque 200 compagnies qui les opèrent depuis plus de 100 pays dans le monde.

ATR est une co-entreprise d’Airbus et de Leonardo.