Des représentants de l’OACI en visite chez ATR

Le constructeur est un membre actif de la campagne « No country left behind » de l'OACI

 

Le Dr.Olumuyiva Benard Aliu, Président du Conseil de l’OACI (Organisation de l’Aviation Civile Internationale), et le Dr. Fang Liu, Secrétaire Général, ont étés reçus le 4 et le 7 décembre à ATR par le Président Exécutif Patrick de Castelbajac, le Directeur des Programmes, Thierry Casale, et le Responsable de la Sécurité des Vols, Christopher McGregor.
 
Les échanges ont porté principalement sur les objectifs stratégiques de l’OACI dans le domaine du marché des avions régionaux. La visite des représentants de l'OACI leur a offert une occasion idéale de mieux connaître ATR, ses procédés industriels et sa politique produit, axée sur l'environnement.
 
ATR a un engagement de longue date en faveur d'une aviation plus respectueuse de l'environnement. Cette année, un ATR 72 a pris le chemin des airs à l'occasion de la première campagne d'essais en vol du programme « Clean Sky », destiné à tester et à valider l'utilisation de nouveaux matériaux permettant de réduire davantage les émissions de CO2 et de contribuer à l'émergence d'un transport aérien plus écologique. Cet engagement sur les opérations présentes et futures est totalement en accord avec les objectifs de l’OACI de réduire les émissions de CO2 de 50% en 2050.
 
ATR s'implique  également de façon active dans le programme « No country left behind », une initiative de l'OACI qui vise à améliorer la sécurité et les standards opérationnels à niveau global Dans le cadre de cette initiative, ATR a démontré sur simulateur les avantages de la  navigation fondée sur la performance (PBN, Performance-Based Navigation), démontrées sur simulateur. Les tout derniers outils d'aide à la navigation certifiés sur les ATR de la gamme -600 permettent également de profiter d'approches plus précises, réduisant ainsi les temps de vol et les émissions de fuel.
 
ATR est en outre devenu en 2011 le tout premier constructeur d'avions régionaux à décrocher une certification ISO 14001 pour l'ensemble du cycle de vie de l'appareil, de la conception au démontage, ce qui lui a permis de renforcer sa place de référence verte du secteur du transport aérien.
 
À l'occasion de leur visite à Toulouse, les représentants de l'OACI ont également pu rencontrer des hauts dirigeants d'Airbus et de l'École nationale de l'aviation civile (ENAC). 

Télécharger le PDF

À propos d'ATR

ATR est le constructeur numéro un mondial d’avions régionaux et le seul constructeur de turbopropulseurs à offrir un avion-cargo conçu dès l’origine pour le transport cargo. Ses deux modèles, les ATR 42 et 72, sont les avions de moins de 90 places les plus vendus dans le monde. En 2019, l’entreprise a réalisé $1,6 milliard de chiffre d’affaires. La mission des employés de l’entreprise consiste à rapprocher les populations du monde entier et à contribuer au développement de tous, de manière responsable. Grâce à la démarche d’innovation permanente de l’entreprise, et à l’efficacité de leurs turbopropulseurs, les ATR ouvrent plus de 100 nouvelles routes chaque année, consomment jusqu’à 40 % de carburant de moins et émettent jusqu’à 40 % de CO2 de moins que les jets régionaux. Les ATR ont été choisis par quelque 200 compagnies qui les opèrent depuis plus de 100 pays dans le monde.

ATR est une co-entreprise d’Airbus et de Leonardo.